lundi 23 mai 2016

Pays Moso où les femmes n'ont que des amants et pas de mari !




Au pied de l'Himalaya, vit le dernier peuple matriarcal : les Moso.. Cette société déclarée parfaite par l'ONU, est structurée sans père ni mari mais avec les oncles. Les femmes sont au centre de la communauté et c'est elles qui prennent toutes les décisions.
 Que de sagesse :)))))
Les familles sont constituées de fratrie, frères et sœurs de plusieurs générations vivent ensemble et forment la famille, par contre les amoureux vivent chacun dans leur fratrie. Les personnes âgées sont respectées, les jeunes et les enfants protégés et bien nourris. Les enfants vivent dans la fratrie de la mère et sont élevés par toute la fratrie, ce sont les oncles qui ont le rôle du père. 

C'est la mère qui veille au bien être de chacun, quand elle décède c'est sa fille aînée qui prend le relais. Elle est aussi la gardienne du feu et c'est dans sa chambre qu'est construit le poêle de la maison autour duquel la famille se réunit le soir.
Les Moso mènent une vie harmonieuse et heureuse.
Ils ont une morale stricte et codifiée, abandon des vieilles personnes, dispute avec les voisins, vols, crimes, politique du plus fort, sont pratiquement inexistants, c'est un pays de nobles gens.












Chez les Moso il n'y a pas de mariage, pas de mari mais des amants, la sexualité est libre et chacun peut avoir autant d'amants qu'il le veut mais avec discrétion et pudeur. C'est ce qu'ils appellent le mariage ambulant. Ce qui est étonnant , peut-être à cause de cette liberté, les couples restent longtemps ensemble. On pourrait penser que les femmes changent souvent d'amants mais pas du tout.

L'amant escalade le mur et entre par la fenêtre, il repart de la même manière. 







Les enfants sont majeurs à 13 ans , les filles ont leur propre chambre, appelée la chambre des fleurs. Elles deviennent indépendantes. Quand elles atteignent leur maturité sexuelle, elles sont libre de recevoir leur amant.

Chez les Moso, on ne parle pas de sexe et l'inceste est strictement interdit.






















C'est une communauté sexiste où les femmes et hommes ont des droits et devoirs différents. Un sexisme harmonieux. 



Ils sont grands, les femmes ont en moyenne 1m70 et les hommes 1M80.









Des hommes qui vivent chez leurs mères jusqu'à la mort.


Architecture Moso. Vous voyez l'utilité du balcon dont est dotée chaque maison. Construction en bois. 













Toute leur vie tourne autour du lac Lugu. La plupart des habitants ont vue sur le lac.


Ils ont une source chaude où femmes et hommes se baignent mais les chinois ont construit un mur pour les séparer, mur qui a mystérieusement fondu, brique par brique.















Danses pour rencontres amoureuses.





L'hymne national .








Une communauté où règne l'harmonie et le respect de l'autre, en espérant que la mondialisation ne les détruise pas. Ils ne sont plus que 40.000 :(

Et nous, si on essayait de faire comme eux ?

Merci à tous les photographes.



vendredi 20 mai 2016

Les tiques, vilaine bestioles :(

Le temps des tiques est revenus,  il semblerait que cette année elles sont beaucoup plus nombreuses.
Soyons prudents et vigilants, les tiques sont dangereuses, surtout pour les enfants.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tique



Voici le truc qu'une infirmière a découvert pour se débarrasser de la tique.

Imbiber une cotonette  ou un coton tige de savon liquide ou d'une huile de cuisine.
Tamponner l'endroit ou se trouve la tique pendant 20 secondes.
La tique va se rétracter et s'accrocher à la cotonnette ou coton tige.
En retirant la cotonette vous allez avoir la surprise d'y voir la tique entière, tête comprise, collée.


L'été, avoir toujours dans son sac cotonette et savon liquide où huile.


Voici le procédé :

https://kitkatandco.wordpress.com/2013/09/07/les-tiques-une-super-astuce-pour-les-enlever/

Si vous avez d'autres trucs, ils sont les bien venus.

Belle soirée à vous tous  :)







dimanche 15 mai 2016

Bon dimanche !







Une salade du sud, où il fait chaud et où la mer est couleur d'azur. 

3 oranges + 4 kiwis + 3 oignons jeunes + olives noires + persil + 
1 jus d'orange + huile + vinaigre de xérès+ sel/poivre + 
quelques scampis grillés et déglacés au vin blanc. 
Mélanger le tout, ensuite un peu dans le frigo.
Déguster avec une bonne baguette à l'ancienne :)





Une envie de chou façon ma mère.

Couper un chou blanc en morceaux, le faire un peu suer avec un oignon. Huiler un plat, verser le chou, ajouter des tranches de lard, mouiller avec 3/4 louches de bouillon, saler/poivrer, un peu de paprika, au four pendant 1h. à 150°.
Cuire des pommes de terre bien ferme, que vous ajouterez au plat 10min. avant la fin de la cuisson, mélanger et si nécessaire ajouter 1/2 louche de bouillon. Délicieux :)
Le lendemain il n'en restait pas assez pour trois, j'ai ajouté des carottes et du lard, cuit à part et mélangés au reste.











Ceci c'est l'oeuvre de notre ami le gynéco, avec qui je suis de nouveau en guerre. Moi je n'ai pas eu droit à un oeuf parce que j'ai refusé de manger de la cervelle panée...beurk !!!
Je dois reconnaître qu'il a un côté artistique mais quel caractère !!!







La mauvaise nouvelle, ce matin je suis tombée en conduisant Anastasio à la brocante annuelle de notre ville.
La ville n'a plus d'argent et laisse les trottoirs dans des états lamentables, résultat je n'avais pas vu le trou où il manquait quelques pavés.Il faut dire qu'il ne faisait pas vraiment clair, pas de chance. Comme je suis la seule a conduire je suis toujours très prudente mais parois cela ne suffit pas Pourvu que je sois en forme pour le voyage en Serbie.













La lumière a changée en quelques minutes :)





Passez un bon dimanche !








mardi 10 mai 2016

Du poisson pour du poison :)

Dimanche c'était la Fête des Mères. Il faisait beau, une certaine effervescence, des gens les bras chargés de cadeaux, d'autres de fleurs. Ce jour-là je pense à ma mère, avec tristesse. Elle était heureuse de recevoir des cadeaux, des fleurs, de préparer un repas pour toute la famille.
Malgré la grippe j'ai quitté le lit pour la cuisine.

Truites farcies au lard.

Huiler, saler et poivrer les truites à l'intérieur ensuite les fourrer avec des tranche de lards coupées très fines, deux rondelles de citron et du thym. 
Huiler un plat, y déposer les truites, de nouveau un peu saler et poivrer, du thym, romarin, persil, ail, des rondelles de citron tomate, un peu de vin blanc et au four pendant 20min. à 220°,  four que vous avez bien sûr préchauffé.

C'est délicieux.

Une jolie table, avec une nappe blanche, de la jolie vaisselle Boch, un bouquet de tulipe.
Anastasio est rentré très tard, dans la main il avait un cadeau, j'étais très émue. Les deux hommes ont estimé qu'il n'y avait pas de raison que je ne reçoive pas de cadeau.



Comme je suis de bonne humeur je ne vais pas m'attarder sur le nom du parfum ;)



Ça c'est la truite d'Anastasio







dimanche 8 mai 2016

Méchante grippe !

Le temps passait et je me disais que j'allais échapper à la grippe. Elle m'a attrapé par ce joli mois de mai. Depuis lundi je suis au lit, le parcours d'artistes/artisans s'est bien terminé et jeudi il y avait un autre vernissage, auquel je n'ai pas participé. Vite que la forme revienne, une montagne de travail  m'attend avant de partir en Serbie. 
Voici quelques photos de la nouvelle expo. L'artiste c'est Philippe Jourdain.






















C'est lui, l'Andalou qui me remplace dans la galerie :)
Son chapeau il ne le quitte jamais. Une chemise spéciale comme cadeau, il est aux anges, son point faible ce sont les chaussures :)))